website security

Bonjour et bienvenue sur le site de la Ligue Vie et Santé

Dax

 

A l’orée de la forêt landaise….

DAX ET LA VALLEE DE L’ADOUR

version PDF

Bénéficiant d’un climat doux et apaisant, la vallée de l’Adour est aussi un haut lieu du thermalisme antirhumatismal : six stations sont implantées sur ses rives ou à proximité, Dax étant l’élément prépondérant de cette réserve de santé. Visite guidée.

Dernier cours d’eau important du sud-ouest de la France avant l’entrée en Espagne, l’Adour (335 km de long) prend sa source près du Pic du Midi de Bigorre, traverse la Bigorre, la Chalosse, le sud des Landes et va se jeter dans l’Atlantique, non loin de Bayonne (capitale du chocolat). Pendant une grande partie de son parcours, il serpente au sein de vallées verdoyantes et fleuries où se côtoient champs de céréales (maïs, blé, etc.), vignes et arbres fruitiers.

D’abord orienté vers le nord, l’Adour passe à Bagnères de Bigorre (altitude : 556 m), une station thermale et climatique qui soigne rhumatismes, maladies respiratoires et troubles nerveux. Puis, incurvant son cours vers l’ouest, il évite de peu Eugénie-les-Bains, blottie dans son nid de verdure, une station qui prodigue des soins aux personnes touchées par l’arthrose, l’ostéoporose et l’obésité.

Enfin, mettant le cap vers le sud-ouest, l’Adour prend de l’ampleur et vient égayer quatre stations qui se sont spécialisées également dans le traitement des affections rhumatismales et la remise en forme. Géographiquement elles se tiennent de près, dans l’ordre : Préchacq-les-Bains, Dax, Saubusse et…Tercis-les-Bains dont l’établissement thermal est fermé provisoirement.

DAX, VILLE D’EAU… ET DE BOUE !

Ville de plaine, construite au point de rencontre de la Chalosse et de la forêt landaise, Dax est située sur les bords de l’Adour à 12 mètres d’altitude et à environ 30 kilomètres des plages de l’Atlantique. C’est un légionnaire romain, dit-on, qui lança le thermalisme dacquois. Ayant abandonné son chien, perclus de rhumatismes, au courant de l’Adour pour qu’il se noie, il eut la surprise de le retrouver quelque temps plus tard, revigoré par la boue thermale dans laquelle il avait échoué au bord du fleuve. Les Romains captèrent la source et l’entourèrent de thermes impériaux. Depuis, le thermalisme dacquois a fait sa place au soleil. Avec plus de 50.000 curistes traités chaque année dans 15 établissements ouverts pendant les quatre saisons, Dax reste la première station thermale française et son « péloïde » (boue thermale) a acquis une réputation internationale.

Comment se présente ce fameux péloïde ?

Au cours d’une lente maturation sous l’action simultanée de l’eau thermale et de sa minéralisation, de spores endogènes et de la lumière solaire, les alluvions tamisées de l’Adour se couvrent d’une partie végétale se présentant sous la forme d’algues. Celles-ci naissent, vivent, meurent et permettent la mise au point d’une substance onctueuse et douce donnant à la boue sa plasticité et sa parfaite adhérence à la peau. Substance active dont les constituants anti-inflammatoires n’entraînent pas les effets secondaires, toujours gênants et parfois dangereux, constatés lors de l’utilisation de produits pharmaceutiques (anti-inflammatoires, cortisone et ses dérivés). Substance active dont l’absorption se fait à travers le tissu adipeux et vient soulager les douleurs arthrosiques et arthritiques (action anti douleur et relaxante).

QUE SOIGNE-T-ON A DAX ?

Les affections rhumatismales tout au long de l’année. Principalement l’arthrose, articulaire périphérique (mains et pieds) ou vertébrale et ses complications (sciatiques, cruralgies, névralgies diverses). Les rhumatismes généralement associés à l’arthrose : périarthrites, bursites, capsulites, tendinites. Les arthropathies, les séquelles de goutte articulaire, d’entorses, de fractures et de luxations.

Les rhumatismes inflammatoires : polyarthrites et spondylarthrites ankylosantes en dehors des poussées évolutives.

On y soigne également la fibromyalgie, une pathologie chronique qui se caractérise par des douleurs diffuses, articulaires et musculaires, associées à une asthénie, des troubles du sommeil, de l’anxiété et une fatigabilité excessive.

A tout cela, il convient d’ajouter le traitement des troubles veineux, jambes lourdes, suites de phlébite et de la chirurgie des varices. Et enfin, le traitement des troubles gynécologiques (algies pelviennes et génitales) et des séquelles d’affections inflammatoires : métrites, salpingites, etc., en dehors des périodes de poussées aiguës.

Le péloïde ou boue thermale est l’élément principalement utilisé dans le traitement antidouleur des affections rhumatismales. Ce soin consiste à recouvrir de péloïde à 40-42°C pendant 15 minutes la région douloureuse du corps, notamment les articulations du curiste. Cette application est suivie d’une douche d’eau thermale et, si nécessaire, d’une séance de sudation en cabine individuelle. Le péloïde est employé de la même façon en phlébologie (traitement des varices des membres inférieurs) et dans le traitement de la fibromyalgie.

Source de bien-être, les eaux thermales de Dax sont associées à l’ensemble des 15 traitements proposés par la station. Elles contiennent du sulfate de calcium (390mg/litre), du chlorure de sodium (234mg/litre) et du sulfate de magnésium (125mg/litre). Minéralisées sans excès (1g/litre), elles sont utilisées en complément du péloïde et sont à la base de tous les traitements d’hydrothérapie. Elles alimentent également les piscines de rééducation de la station et sont appréciées aussi en boisson pour leurs vertus diurétiques, laxatives, détoxicantes et leur action sur la sudation.

En rhumatologie, phlébologie et au niveau de la fibromyalgie, c’est l’action conjuguée du péloïde et des eaux thermales qui confère à la cure l’essentiel de son efficacité. Signalons également que la rééducation en piscine et les massages sous une pluie d’eau thermale sont assurés par les kinésithérapeutes de la station.

En gynécologie, le traitement des infections vaginales et des douleurs pelviennes se traduit avant tout par des irrigations vaginales lentes effectuées dans un bain à l’aide d’une canule de verre dans laquelle transite un mélange d’eau thermale et d’eaux-mères (eaux chlorurées sodiques fortes) à 37°C.

UN CLIMAT DOUX ET SEDATIF

La cité dacquoise bénéficie d’un climat assez stable, doux et sédatif voire lénifiant en été, au moment des fortes chaleurs (juillet-août). Elle subit l’influence régulatrice de l’océan qui se traduit par des écarts thermiques peu importants, généralement favorables aux individus climato-sensibles (température moyenne annuelle : 13,5°C – Paris 12,2°C). A Dax, les pluies sont abondantes en toutes saisons (un peu moins marquées en été) : 1200 mm par an répartis sur 170 à 180 jours (Biarritz 1470 mm/180 jours). Ces précipitations fréquentes expliquent le taux moyen annuel d’humidité relative de 78% enregistré à Dax. Ce taux moyen un peu élevé se conjuguant avec une température moyenne, supérieure à la moyenne nationale, facilite la formation de brouillards peu propices aux individus atteints d’affections chroniques des voies respiratoires (asthme, bronchite, emphysème, rhinite, sinusite, etc.). Or, au sein de la cité dacquoise, on compte annuellement de 80 à 90 jours pendant lesquels le brouillard se manifeste au moins pendant quelques heures (et 25 à 30 jours d’orage), l’automne (35 jours) et l’hiver (25 jours) étant les saisons les plus touchées par ce phénomène atmosphérique. De même, au mois de mai, le pollen des pins des Landes voisines, poussé par le vent d’ouest dominant, peut déclencher crises d’asthme, conjonctivites et rhumes des foins chez les sujets prédisposés ou allergiques.

Enfin, selon un médecin de la station, Dax jouit la plupart du temps d’un climat océanique atténué, exceptionnellement doux grâce à la forêt landaise qui freine considérablement les vents maritimes, favorisant ainsi le sommeil, le repos, la détente notamment chez les hypernerveux, les dépressifs, les insomniaques, les hypertendus et les cardiaques.

Michel BALLAIS

Pour informations complémentaires consulter le site :
www.dax-tourisme.com/home-thermalisme.php