website security

Bonjour et bienvenue sur le site de la Ligue Vie et Santé

Ile aux Fleurs

ESCALE A L’ILE AUX FLEURS

Appelée aussi « l’île aux fleurs », la Martinique présente une diversité climatique peu commune. Egalement une grande diversité de sites naturels, propre à satisfaire le plus grand nombre. Visite guidée.

Version PDF

 

Ce sont nos amis guadeloupéens, Emile et Dalila, qui ont préparé notre voyage vers la Martinique. Un voyage original, par mer, effectué à bord d’un cargo, un bananier pour être plus précis, allant de Pointe-à-Pitre à Fort-de-France (environ 200 km). Voyage de nuit, peu coûteux, sans confort mais qui satisfait notre goût pour l’inhabituel pendant les vacances d’été.

Au petit matin, Robert et Thomas – deux amis martiniquais – sont là pour nous accueillir à l’arrivée du cargo à Fort-de-France.L’un d’eux, nous conduit en voiture de l’autre côté de l’île. A Dominante, près de Marigot, où nous allons résider pendant une semaine et bénéficier de l’alizé, un vent marin qui souffle presque toute l’année en ces lieux. Un vent vivifiant, bien venu, qui rafraîchit agréablement l’atmosphère en ce mois de juillet chaud et humide. Petit inconvénient : les puissantes vagues de l’Atlantique empêchent les estivants de se baigner pratiquement sur toute la côte située au nord-est de la Martinique (baignade interdite entre Sainte-Marie et Grand Rivière).

Quelques années plus tard, en saison sèche, nous faisons une nouvelle escale à l’île aux fleurs. Cette fois-ci, nous résidons du côté mer des Caraïbes, sur les hauteurs de Fort-de-France : lieux verdoyants et fleuris, calmes et favorisant un sommeil réparateur, à l’écart de l’atmosphère surchauffée et polluée de la grande cité martiniquaise. Nous effectuons également un court séjour à l’intérieur des terres (Saint-Joseph) puis dans le sud touristique (Le Marin, Sainte-Anne)

Ce second voyage m’a permis de m’informer davantage et d’apprécier, sur le terrain, la richesse climatique de la Martinique.