website security

Bonjour et bienvenue sur le site de la Ligue Vie et Santé

3. Dépression saisonnière et coups de blues en hiver

La lumière, source d’équilibre et de santé…

Dépression saisonnière et coups de blues en hiver

Les recherches concernant la relation dépression – saison – climat mettent en évidence une recrudescence des états dépressifs en période automne – hiver, due essentiellement à la diminution de la lumière solaire.

Version PDF

 

Amandine est une jeune femme entreprenante et dynamique. Spontanée, rieuse, imaginative, elle exerce avec passion la profession de représentante en matériel médical. Depuis son enfance, le printemps et l’été sont ses saisons préférées, périodes pendant lesquelles elle peut donner le meilleur d’elle-même. Autant qu’elle s’en souvienne, l’automne et l’hiver ont toujours engendré chez elle une certaine mélancolie et une baisse de tonus.

En fait, rien d’alarmant.

Pourtant, au fil des années, mélancolie et baisse de tonus se sont accentuées peu à peu.

Désormais, quand vient l’automne, que les jours raccourcissent et que tombent les feuilles des arbres, Amandine sombre dans la déprime.

Inexplicablement, elle se sent triste et fatiguée, mange trop, dort mal, ne veut voir personne et se trouve dans l’incapacité d’assumer son travail sans l’apport quotidien des antidépresseurs et autres médicaments prescrits par son médecin traitant.

Chose étonnante à son état dépressif disparaît à l’approche du printemps. Plus précisément, au moment où la clarté des jours grandissants devient plus lumineuse.

Présentement, Amandine ne prend plus de médicaments au cours de l’automne et de l’hiver. Suivant les conseils de son médecin, elle a recours à des séances quotidiennes de luminothérapie qu’elle pratique chez elle pendant 30 minutes chaque matin. Grâce à cette thérapie peu coûteuse et une meilleure hygiène de vie, Amandine a retrouvé son énergie, un appétit normal, un meilleur sommeil et ne redoute plus la venue de l’hiver…