website security

Bonjour et bienvenue sur le site de la Ligue Vie et Santé

L'endurance du caribou - Une vie meilleure

UNE VIE MEILLEURE

Selon diverses enquêtes réalisées aux Etats-Unis, ceux qui s’adonnent à des exercices en plein air ont une espérance de vie plus longue que ceux qui ne font pas d’exercice. « Même une légère augmentation de l’activité physique permet de vivre plus longtemps, écrit le Dr Daniel Castro. L’exercice physique entrepris régulièrement prolonge la vie ».

Vie plus longue … mais aussi vie qualitativement meilleure ! Car l’important n’est pas d’ajouter des années à la vie, mais d’ajouter de la vie aux années (Dr Alexis Carrel).

Testé médicalement, l’exercice physique régulier présente d’incontestables avantages au niveau du fonctionnement psychophysiologique de l’organisme.

  1. Il améliore la circulation sanguine, stimule les fonctions cardiaques et permet d’éviter la précocité des maladies cardio-vasculaires.

  2. Il accroît la résistance à la maladie et réduit la sensation de fatigue.

  3. Il augmente la capacité respiratoire, apporte davantage d’oxygène et optimise sa répartition au plan organique.

  4. Il calme les nerfs, pondère les émotions, diminue les effets du stress, combat efficacement l’insomnie et la dépression, stimule les facultés intellectuelles, affermit la volonté et la confiance en soi. Il réduit le besoin et facilite l’abandon des euphorisants quand ils sont devenus une addiction dangereuse pour la santé (alcool, café, tabac, cannabis, cocaïne, amphétamines et stupéfiants).

  5. Il fortifie les muscles, les os et les ligaments, favorise l’équilibre et la souplesse, embellit le teint et la silhouette.

  6. Il stimule le fonctionnement hormonal, facilite la digestion et l’assimilation des éléments nutritifs.

  7. Il augmente la production d’endorphines au niveau du cerveau (endorphines : hormones apportant détente, sensation de bien-être et élevant le seuil de la douleur)

Connaître intellectuellement les bienfaits de l’exercice ne suffit pas. Il faut passer à l’action, saisir toutes les occasions qui se présentent : ne pas utiliser systématiquement l’ascenseur ou la voiture mais monter les escaliers, se déplacer à pied ou à bicyclette. Faire du travail manuel, jardiner, bricoler, courir, nager, etc.

En même temps, il faut établir un programme d’activité physique simple et agréable, adapté aux possibilités, aux goûts de chacun en se souvenant que l’exercice régulier est une chose sérieuse et qu’il ne faut pas s’y engager sans précaution. Sans s’être informé précisément sur les répercussions que peut avoir sur l’état de santé la pratique de telle ou telle activité physique ou sportive.

Sans avoir consulté un médecin spécialiste, si nécessaire.

En ne perdant pas de vue non plus le principe de base concernant tout ce qui touche à la santé : modération et persévérance dans ce qui est essentiel.